SITES ARDENNAIS CONCERNES PAR LA GUERRE DE1914

                  A la veille de la première guerre mondiale les nations européennes sont divisées en deux blocs ennemis: la Triple-Entente regroupe la France, la Russie et le Royaume-Uni depuis 1907 face la Triple-Alliance avec l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'Italie depuis 1882.
                    Les Français s'opposent aux Allemands car ils veulent reprendre l'Alsace et la Lorraine perdues en 1870 et cette rivalité est également présente en Afrique du Nord. Les Russes soutiennent les  pays d'Europe centrale désireux de prendre leur indépendance face à l'Autriche-Hongrie.

                          Suite à l'assassinat de François-Ferdinand à Sarajevo (28 juin), les événements se précipitent: mobilisation générale en Russie le 30 juillet 1914 et en Allemagne le 1° aoùt. Von Moltke applique le plan Schlieffen dont l'objectif est de battre l'armée française trés rapidement pour ensuite renforcer le front de l'est en Russie: 2 armées sur 5 ont pour objectif les Ardennes ( la III° vers Rocroi et Signy l'Abbaye et la IV° vers Sedan). Le 2 août le Luxembourg est occupé, le 3 août l'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique, le 4 août les Allemands entrent en Belgique. Joffre applique son plan initial: offensive le 8 août de la 1° armée entre Gérardmer et Belfort vers Colmar/Mulhouse et le 14août de la 2° armée entre Nancy et St Dié vers Sarrebourg.

Dans les Ardennes le 91° RI est transporté de Charleville à Verdun dès le 1° août pour renforcer l'aile droite française.Joffre se porte au secours des belges qui résisteront jusqu'au 17 août dans les forts de Liège.
                            -Le 148° quitte Givet pour la Belgique le 9 août  Les français se battent à Dinant jusqu'au 20 août et à Charleroi jusqu'au 24 août. Le 13 août entrée du 148° RI à Dinant, dès le 14 au soir il essuie le feu de l'artillerie. Le 15 il prend d'assaut en chargeant à la baïonnette le pont et la citadelle, les pertes sont importantes. 
                             La 5° armée (Lanrezac) se replie de Dinant-Charleroi vers Mézières pour couvrir la frontière jusqu'à Maubeuge et la 4° armée (de Langle de Cary) se replie de Bertrix vers Sedan pour couvrir la Meuse de Sedan à Verdun.
                             -Le 291° RI (Lt Cl Choizy) organise la défense de Charleville avec le 5° bataillon en couverture de Montcy à Mézières et le 6°sur Mézières et le faubourg Saint Julien.


                           L'invasion des Ardennes sera réalisée en quelques jours, les allemands progressent suivant deux axes:
-le premier par Hargnies, Haybes, Fumay, Revin, Les Mazures, Lonny, Clavy en direction de Thin le Moutier. Le deuxième axe par Gué-d'Hossus, Rocroi, Maubert Fontaine, Tremblois en direction de Signy l'Abbaye.
                             -24 août destruction des ponts de chemin de fer entre Mézières et Fumay.
                             -25 août destruction du pont de Moncy sur la Meuse et évacuation du fort des Ayvelles.
                             -26 août destruction des ponts de Mézières sur la Meuse.
                             -27 août tentative des Prussiens de passer la Meuse au Theux.

-Le 291° RI se replie sur Boulzicourt, Sapogne et Feuchères et le 9° corps d'armée (général Dubois)se bat à l'Echelle et Rimogne.
                             -28 août la Division Marocaine (général Humbert) assurant l'arrière-garde de la 4° armée se bat à La Fosse à l'Eau

                            

LA FOSSE A L'EAU:

 

  

                        Sur la carte sont représentés les positions des forces en présence: les Allemands de von Hausen face à la Division Marocaine qui se bat en arrière garde de la IV° Armée de De Langle De Carry. Au-dessous les monuments érigés en commémoration à gauche pour la Division Marocaine, à droite le monument allemand réalisé dès 1915.

                       -29 août l'artillerie allemande installée en Belgique à Gochenée ouvre le feu sur la caserne Rougé à Givet en la détruisant partiellement, le 31 août le cesser le feu est décidé et le Général Cadoux signe la capitulation du fort de Charlemont. Les Allemands entrent dans Charleville et Mézières.
Charleville sera à partir de ce moment-là, considérée comme la capitale du nouvel Empire Allemand par Guillaume II qui s'installe à partir du 28 septembre dans la villa Corneau place de la gare et le Grand Etat Major dirigé par Falkenhayn à la Préfecture, ils y séjourneront jusqu'au 16 août 1916. Le 1°mars 1917 le Kronprinz s'installe au château Renaudin pour diriger le groupe d'armées du centre, les Ardennais le surnommaient "Gugusse".

SEPTFONTAINE:

 Cette ancienne Abbaye des Prémontrés fût fondée en 1129. Guillaume II y avait installé un casino avec de jolies filles pendant son séjour à Charleville. Par la suite Charles De Gaule y fit de nombreux séjour car la propriété appartenait à la famille Vendroux.

VRIGNE MEUSE:

  

11 Novembre 1918: Les derniers combats de la Grande Guerre se déroulent dans ce paysage valonné. A 10h45 Auguste Trébuchon est touché à mort ce sera le dernier! A 11h le caporal Delaluc du 415° RI sonne le cessez le feu. A droite le signal de l'Epine monument de la  163° DI en commémoration.

POUR ACCEDER DIRECTEMENT AUX MOUVEMENTS DES ARMEES EN 1914 EN 1915 EN 1916 EN 1917 EN 1918

POUR ACCEDEZ DIRECTEMENT AUX TEMOIGNAGES DE GIVET 1914

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site