SITES ARDENNAIS CONCERNES PAR LA GUERRE DE 1870

                          Cette guerre est la conséquence des rivalités entre la Prusse gouvernée par le Kaiser Guillaume I° et l'Empire Français de Napoléon III. Début août les Français sont écrasés à Wissembourg, Reichshoffen, Froeschwiller...fin août l'étau prussien se resserre autour de Metz où Bazaine se laisse enfermer, Mac-Mahon se replie sur Châlons pour couvrir Paris mais Palikao lui ordonne de se porter au secours de Bazaine! Von Moltke informé de ce mouvement oriente également ses forces vers le nord à la poursuite des français: Failly est surpris à Beaumont et laisse sur le terrain 1800 tués et 3000 prisonniers, Mac-Mahon n'obtient pas l'autorisation du gouvernement de se réfugier à Mézières, il rejoint Sedan dans une position indéfendable car l'ennemi peut bombarder la ville depuis les hauteurs qui la dominent.
                         Guillame I° qui accompagne son armée  séjourne à Vendresse et au château de Bellevue.
 Le 30 décembre 1870 Mézières refuse de capituler elle sera l'objet d'un bombardement dans la nuit du 31 décembre au 1° janvier 1871 qui détruira près de 300 maisons et fera plus de 50 victimes. L'occupation allemande durera jusqu'en juillet 1873.

Bilan de cette bataille:
9000 tués/blessés pour les Allemands, 13000 tués/blessés pour les Français et 75000 prisonniers.
La fin de l'Empire avec la proclamation de la III° République le 4 septembre 1870.
La réalisation de l'unité allemande autour de la Prusse: naissance du II° Reich le 18 janvier 1871 à Versailles.

BAZEILLES: Maison de la dernière cartouche

 Le Commandant Lambert avec 60 Marsoins résiste jusqu'à la dernière cartouche. Pour défendre le village contre les envahisseurs, des civils tirent sur les troupes ennemies qui réagissent en fusillant des otages et en mettant le feu à toutes les maisons du village à la fin de la bataille.

ILLY:

     

Les cavaliers s'efforcent de desserrer l'étau prussien, les chasseurs d'Afrique se battent sur le plateau de Floing dominant le village d'Illy (1° photo). La cavalerie cuirassée du général Marguerite (blessé à mort 2°image) est décimée au cours de charges héroïques menées sous les ordres du colonel Galifet.

CHATEAU DE BELLEVUE:

Le 2 Septembre 1870 Napoléon III rencontre Guillaume I°pour signer la capitulation de Sedan sans condition. 

 

  

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site